Intro


Le début de quelque chose marque souvent la fin d'une autre, tout comme la fin d'une chose laisse de la place pour un nouveau début. Pas toujours évident de se préparer à un "Grand Voyage". La mise en place d'une aventure est pour ainsi dire une aventure à part entière; elle porte aussi son lot d’embûches et d'imprévus autant que de découvertes magiques et de rencontres. Toutefois, dans ces difficultés et poésies casiment obligatoires, règne un ordre souverain, presque une fatalité, joyeuse et sereine. La certitude d'être exactement à l'endroit où on doit être et d'y être exactement au bon moment. C'est certainement ça la plus belle recompense.

La collecte de rollers pour le Sénégal


Oui, un gros morceau cette collecte de matériel de roller pour le Sénégal. Vu les délais...C'était sans compter sur l'implication forte et sincère de beaucoup d'anonymes de l'univers roller et d'ailleurs :

En quelques mois le volume du matériel récupéré n'a cessé de croître de façon exponentiel pour atteindre une estimation de 300 paires de rollers, en plus des roues et protections.

Un volume qui nous permet dors et déjà d'imaginer une action suivante !Pour cette année nous envoyons 138 paires avec leur lot de protection (coude, genoux, poignet, casque), des roues, roulements, chassis et chaussons de rechange. C'est la quantité établie suffisante pour : 1 - Le cœur de l'action : Apprendre le roller aux enfants de 4 structures humanitaires à Dakar avec l'association Accro Roller.2- Porter du matériel à certains des clubs de rollers les plus isolés du Sénégal.3- Soutenir la fédération avec des pièces de rechange. L'objectif du  financement participatif a été atteint il y a quelques jours ! 4000€ réunis par de belles âmes pour la bonne cause avant même la fin du compte à rebours. C'est un grand soulagement pour tous les acteurs de ce projet. Ces moyens nous permette de concrétiser cette action qui n'était qu'au stade de belle idée il y à encore quelque mois. C'est très gratifiant, merci infiniment. Pour l'heure plus de 3,2 mètres cubes et 500 kilos de matériel sont déjà en mode hibernation jusqu'à début 2019. Au moment venu, alors que le voyage touchera à sa fin (1 mois avant environ), les cartons seront expédiés pour coïncider avec l'arrivée à Dakar.

Le Grand Voyage


Bien que le rêve d'une expérience qui y ressemble est née il y a bien longtemps; l'idée concrète du projet de voyage n'est pas très vielle non plus. Cool stressPlus le départ approche plus la pression se fait ressentir. Le temps se raccourci et donne la sensation d'être dans une pièce dont la surface diminuerait progressivement, laissant de moins en moins de possibilité d'action... Cette sensation désagréable ne doit toutefois pas se poser comme une fatalité, alors l'option de regarder par la fenêtre se propose naturellement et la sensation d'enfermement n'est plus. Comme une plumeComme toute aventure en bonne et due forme, le passage par la case équipement est d'actualité. Ici pas de liste exhaustive des choses qui se sont lentement accumulées sur les lames de ce plancher, ça serait trop long. Ces choses sont toutes bien entendu incontournables, nécessaires, de la plus haute importance, que dis-je : vitales... Bref, l'idée de voyager léger à été, de nouveau, et définitivement abandonnée. Mon jet privéL'étude de la nouvelle charrette de voyage est toujours en cours et se trouve entre de très bonnes mains (cycobore.fr). Un premier prototype très prometteur à d'ailleurs vu le jours il y a peu.Néanmoins ce n'est pas pour cette année qu'elle prendra la route. Les délais sont trop court et ça serait vraiment dommage d'aller trop vite sur ce genre de réalisation. Elle sera très certainement prête pour le voyage suivant. L'idée est donc d'aller retrouver Misty là où elle dors depuis plus d'un an ! Stockée prêt de la cote, le sel aura déjà fait son chemin sur les quelques pièces métalliques qui dépassent de l'imposante caisse de bambou. En plus d'une révision complète du système de freinage et de la voile, trois améliorations notables devrons être apportés avant le nouveau départ : 1- Retravailler l’aérodynamisme.2- Ajouter un couvercle/support du panneau solaire.3- Installer un moteur de fusée pour aller plus vite.

en_USEnglish
fr_FRFrench en_USEnglish